Comment me joindre

Mail: contact@lefrantalien.fr

Il m'arrive de rêver

 

 

Il m’arrive de rêver que je suis le bon Dieu

Et qu’après avoir mis l’homme dans un monde radieux,

Je devais concevoir, pour que ce soit parfait,

La femme et enfin être : entièrement satisfait.

 

Avec de la terre glaise, je voulais la sculpter,

Je mettais dans cette œuvre ma passion, mon doigté,

Pour sortir de cette masse toutes les formes de son corps :

Exposer sa beauté, son charme et, plus encore.

 

Pour la peindre, je prenais les pinceaux du soleil,

J’exprimais son éclat, la rendant sans pareille ;

Je puisais dans la source de lumière les couleurs,

J’ajoutais un reflet rayonnant de bonheur.

 

J’écoutais l’eau qui court pour écrire une romance,

Qui saura la sortir de l’état de dormance,

Exhaler son esprit, attiser une flamme,

Éveiller en son sein, l’auréole de son âme.

 

J’insufflais, du ciel bleu en dessous des narines,

Animant, de la sorte, la vie dans sa poitrine

Et j'offrais le don de faire vibrer, par le chant,

Cet air pur, pour traduire ses joies et ses penchants.

 

Quand tout est terminé, je la prends par la taille

Pour juger de l’ensemble mais aussi des détails :

L’événement est heureux, le plaisir émouvant ;

Puis, je danse avec elle, voltigeant dans le vent.

 

Trop content d’avoir fait une merveille de mon Ève,

Je tournoie, dans l’ivresse, jusqu’au bout de mon rêve,

Sûr qu’on lui, pour toujours, rendant grâce et hommage ;

Avant de constater qu’elle est à ton image.